Bonsai: la technologie de la croissance d'un arbre miniature

La signification première du mot "bonsaï" en japonais sonne comme "ce qui est cultivé sur un plateau" ou comme "une plante sur un plateau ou un plateau". Dans les réalités modernes, le mot «bonsaï» signifie un arbre miniature, une copie exacte d'un arbre ou d'une plante ordinaire. Dans l'article, vous découvrirez ce qu'est le bonsaï japonais et comment le cultiver à partir de graines à la maison.

  • L'art du bonsaï
  • Toutes les plantes sont-elles adaptées à la culture?
    • Feuille
    • Fruit
    • Conifères
  • Caractéristiques de la sélection des graines
  • Sol approprié
  • Règles de base
  • Comment ralentir la croissance d'un arbre
  • Soin approprié
  • Difficultés possibles de croissance

L'art du bonsaï

Habituellement, quand les gens entendent parler de bonsaï, ils pensent immédiatement au Japon. C'est juste que les racines de cet art vont dans le patrimoine culturel d'un pays complètement différent - la Chine.

Le savez-vous? Dans la culture chinoise, cet art a été appelé "penzai" et a surgi autour de 231 BC.
Historiquement, il s'est avéré que les Japonais ont été initiés à l'art de travailler avec des moines bouddhistes arbres miniatures qui ont passé leur vie entière à errer. Pour eux, cet art faisait partie d'une tradition religieuse.Ils l'ont appelé assez poétiquement - "Le chemin du paradis, couvert de verdure."

L'art nouveau s'est répandu à travers le Japon à la vitesse d'un feu de forêt. Le système des canons, les règles de décoration, l'apparence des plantes, sa compatibilité avec d'autres éléments décoratifs - tout cela a été développé par les Japonais. Ils ont également identifié et perfectionné les styles, qui ont finalement formé la base pour bonsaï classique et moderne. Les plus célèbres sont le fouet, l'arbre sur la scène de roche, arbre calligraphique, tordant le tronc, la souche, le bambou, les pierres et beaucoup d'autres.

Le nombre de styles de bonsaï atteint plus de trente ans. Tout d'abord, il faut considérer les styles classiques qui sous-tendent l'art. Ils se concentrent principalement sur la composante externe, afin de rapprocher les miniatures de leurs homologues naturels. Qu'est-ce que le bonsaï, il est préférable de comprendre à partir de cette photo.

À la maison, vous pouvez également faire pousser des arbres fruitiers exotiques tels que le citron, la mandarine, le pepino, le citron et le calamondin.

Tukkan se réfère à des styles verticaux formels. A leurs particularités est un tronc droit: large à la base et se rétrécissant plus près du sommet.Le style correspond à la plupart des types et des types d'arbres, car il est classique. Tokkan est un symbole d'une force de vie invincible et de la solitude fière.

Mojigs se réfère également aux représentants de la forme verticale. Il est très populaire auprès de la plupart des jardiniers engagés dans le bonsaï. Un tel intérêt est dû au fait que la structure de style ne se limite pas aux règles ou à certains canons. La forme des branches n'est pas réglée par un design clair. La seule condition est la pointe, qui devrait croître perpendiculairement au sol. En règle générale, un tel bonsaï a la forme de la lettre S. Sur chaque nouveau virage, il y a beaucoup de ramifications. Le style est un symbole de simplicité subtile, de résistance inflexible à diverses circonstances, et aussi un symbole de liberté.

Syakan se réfère à un style incliné. Sa différence est que les arbres poussent en angle avec le sol. Ce style est une bonne solution pour de nombreuses espèces. C'est un symbole de l'opposition au vent ou de l'attraction de l'arbre vers le soleil, quand il pousse à l'ombre.

Le savez-vous? Avec des soins appropriés, les bonsaïs peuvent pousser pendant des siècles, restant les mêmes minuscules.
Sokan. Le nom du style de la langue japonaise est littéralement traduit par "tronc bifurqué". Déjà à partir d'un nom, il devient clair ce que c'est. Ceci est fait afin d'afficher un phénomène similaire dans la nature. Ensuite, deux troncs poussent à partir d'une racine. Étant donné que l'une des branches est beaucoup plus puissante et plus épaisse que la seconde, pour illustrer la même chose dans les miniatures, il suffit d'utiliser le tronc et la branche inférieure comme un deuxième tronc. Il n'y a pas de canons spéciaux d'apparence, donc l'arbre peut pousser à n'importe quel angle et être exprimé dans n'importe quelle race qui vous convient. Le style symbolise la continuité des traditions de génération en génération. Parmi les jardiniers on l'appelle aussi "jumeaux" ou "fils avec père".

Kengai se réfère aux styles en cascade. Sa particularité s'exprime en créant l'illusion d'un arbre qui pousse sur un précipice escarpé et se débat dans les meilleures conditions, s'adaptant aux conditions. Pour ce faire, choisissez des roches flexibles dont le tronc se plie facilement et se forme facilement. Vous pouvez choisir entre un cotonéaster, un pin, un piracant ou un genévrier. C'est un symbole très simple, démontrant la plasticité des plantes dans différentes conditions

Bundzigs est un représentant des styles anciens qui sont incroyablement complexes. Extérieurement, ce nain ressemble à ceci: il est dépourvu des branches inférieures, et le long tronc incurvé lui-même se termine au sommet de la couronne. Ses branches se forment sous la forme d'un signe calligraphique. Symbolise l'élévation aérée dans la tradition du Japon. Pour les miniatures de ce format, on utilise des conifères et des feuillus.

Toutes les plantes sont-elles adaptées à la culture?

Les jardiniers expérimentés trouvent des moyens de s'adapter et de faire pousser avec succès diverses plantes dans la pièce. Par conséquent, par passion et intérêt, ils cultivent du bonsaï à partir de petites graines. Les enthousiastes n'intimident même pas que c'est un processus long et pénible. Il est préférable pour les débutants de prendre des copies prêtes à l'emploi et de conserver simplement leur apparence. Cela est dû au fait que tout le monde ne sait pas comment cultiver un bonsaï à partir d'une graine. Cependant, à la fois avant et après les autres, il se pose la question du choix d'une plante.

À la maison, vous pouvez cultiver délicieux, étonnant bel arbre miniature, qui sera une copie exacte de myrte, ficus microcarpa, sapin, Acacia dealbata (mimosa), hibiscus, gardénia, Ficus benjamina, Cycas et azalées de plus en plus dans des conditions naturelles.

Feuille

Dans le cas des arbres à feuilles, les jardiniers ont généralement choisi le hêtre, le charme, le saule, le bouleau, l'érable à aquifolium, le chêne, le frêne, et parfois des plantes en caoutchouc.

Fruit

Si vous voulez cultiver bonsaïs, en utilisant des arbres fruitiers, dans ce cas, la prune costume, pomme ou aubépine.

Conifères

Parmi les conifères, vous trouverez une variété décente. En règle générale, ont choisi le sapin coréen, genévrier chinois, deodar, japonais Cryptomeria, pin commun ou noir. Aussi populaire sont le thuya plié, le mélèze japonais et européen.

Caractéristiques de la sélection des graines

Lorsque vous choisissez des graines, il y a quelques caractéristiques. Tout d'abord, les graines doivent être fraîches, pas plus de deux ans. Idéalement, s'ils ont environ un an. Deuxièmement, les graines doivent avoir le niveau de germination. À la maison, vous pouvez facilement créer des conditions de vieillissement naturel. Pour ce faire, vous devez geler les graines dans le réfrigérateur en hiver. Puis, avec le premier réchauffement, les graines doivent être immergés dans l'eau tiède et laisser reposer pendant six heures. Ensuite, ils sont retirés dans un sac et stockés pendant trois jours à température ambiante.

Sol approprié

Pour bien cultiver bonsaï utiliser un apprêt spécial - un lourd, capable de retenir le substrat d'humidité. Le sol est divisé en minuscules fractions de seulement 5 mm. Ce sol passe parfaitement l'air et contient en lui-même une énorme quantité de nutriments, si nécessaires à la croissance de l'arbre. Ce substrat est appelé académie. C'est seulement dans sa forme pure qu'il est utilisé extrêmement rarement.

En règle générale, sur sa base créer un mélange, auquel ajouter du sable, de l'argile et de l'humus. Placez le sol dans de petits récipients en céramique de grand diamètre. Cette forme est bien adaptée pour la culture de plantes miniatures. Cela est dû au fait que les racines situées à l'extérieur se sentent bien dans l'espace ouvert et absorbent facilement les minéraux de l'air.

Règles de base

Après trois jours de "repos" au quatrième, les graines vont gonfler. Cela prouvera leur viabilité et leur préparation à la plantation. Les copies vides doivent être sélectionnées et mises au rebut.

Les graines germées doivent être placées dans des pots spéciaux. Ils devraient être remplis de la façon suivante:

  • mélange de sable et d'humus dans un rapport de 1: 2;
  • 1 cm d'acadam.
Un autre 3 cm vers le haut doit être laissé vide.Ensuite, appuyez sur le sol avec un petit morceau de bois ou de galets. Sur cela il faut mettre deux ou trois graines et s'endormir avec une petite quantité de sable. À l'avenir, vous avez juste besoin d'eau.

Important! Avant la plantation, le substrat résultant doit être traité avec un fongicide.

Après toutes les procédures, les semis sont recouverts d'un film, créant ainsi un effet de serre. La température optimale de l'air est d'environ 15 ° C.

Comment ralentir la croissance d'un arbre

Forme bonsaï commencent environ la deuxième ou troisième année à partir du moment de la plantation (voir les circonstances).

Cependant, la question se pose ici - comment ralentir le processus de croissance d'un nouvel arbre.

Tout d'abord, la plante doit être transplanté dans un bol et couper les racines qui poussent droites. Dans la priorité sont les racines horizontales. Avec les racines directes, les malades et les faibles sont également découpés. Plus tard, lors de la prochaine greffe, il faudra à nouveau couper les racines.

Une autre option pourrait être une greffe dans le sol, mal saturée en nutriments. La composition d'un tel sol est plutôt monotone: tourbe, limon et feuilles. Souvent, on y ajoute de gros sable ou de petits cailloux.Étant donné qu'un tel substrat fournit les exigences minimales de la plante, il contribue de manière significative au ralentissement de la croissance.

Vous pouvez également tirer sur le fil baril pour ralentir et épaissir. Ils n'emballent pas toute la longueur, mais seulement une certaine zone. Ensuite, quand il commence à interférer avec le développement de votre plante, il peut être enlevé et bandé un autre site. Cette technique peut être utilisée pour former des branches latérales. Dans ce cas, le fil agit comme un fixateur.

Aussi, en option, vous pouvez réduire le flux de jus. Pour ce faire, vous devez couper le bois de temps en temps dans différents endroits. Pour guérir et resserrer ses plaies, la plante remplira les coupes de jus. En prime, de belles bosses peuvent apparaître sur l'écorce.

Cette dernière méthode ne convient pas à tout le monde. Il consiste à tailler des branches. Pour la première fois, il devrait être fait juste après l'apparition des reins au début du printemps. Couper au niveau de deux sorties du coffre lui-même. Les branches qui se gênent mutuellement sont également supprimées. Dans la période de coupe, il ne devrait pas y avoir de fleurs sur l'arbre. Sinon, transférer la procédure à la fin de la floraison.

Important! Seulement en utilisant l'une de ces techniques, vous pouvez réaliser une certaine miniature,ce qui est inhérent à cet art.
Lorsque les graines sont déjà plantées et que les premières pousses sont apparues, elles doivent être soigneusement prises en charge.

Soin approprié

Bonsai est un arbre qui a besoin dans les soins et la bonne culture. Tout d'abord, vous devez vous assurer que le sol est humide tout le temps. Une autre condition est la bonne circulation de l'air dans le sol. Vous pouvez fournir ceci de deux façons: de temps en temps pour ouvrir le film ou pour faire des trous dedans. Dès l'apparition des premières feuilles, les jeunes plants sont immédiatement ouverts. Ensuite, vous devez continuer à le surveiller jusqu'à ce que le nombre de feuilles augmente à quatre. Quand ils atteignent cette marque, les semis peuvent être transplantés en toute sécurité dans un récipient en céramique.

L'étape suivante consiste à couper la racine principale - elle ne laisse qu'un tiers. Top dressing devrait être fait régulièrement. La première fois que la procédure est effectuée un mois et demi après la cueillette. Ensuite, vous devez nourrir chaque semaine. Au stade initial, un engrais à faible teneur en azote est utilisé pour cela. Par la suite, son pourcentage est augmenté. Plus près du début de l'hiver, ils vont généralement à l'alimentation, ce qui est plus équilibré.

Important! Si la plante est malade, son alimentation doit être arrêtée.
Une autre chose à considérer lors de prendre soin de bonsaï est l'éclairage. Pour satisfaire ses besoins, de garder les stores ou rideaux ouverts en permanence. Ici, il est juste et cela peut ne pas être suffisant. Pour augmenter la quantité de lumière, un halogène ou de l'utilisation de lampes fluorescentes. En aucun cas, ne prenez pas à cet effet les ampoules fluorescentes de la lampe. Ajouter une lampe est nécessaire à la hauteur d'un demi-mètre.

La lumière solaire directe est fatale à la plante. Gardez-le au besoin et des radiateurs, les courants d'air. L'excès de chaleur ou des rafales d'air peuvent affecter. Si vous adhérez à ces règles, les problèmes et les difficultés surgissent.

Difficultés possibles de croissance

bonsaï exige grand effort et le travail acharné. Ceux qui, le premier rencontre avec cette plante, il peut y avoir quelques difficultés. Le premier problème - c'est la déshydratation. Dans un premier temps difficile de s'adapter, la quantité d'eau nécessaire pour votre gaules, mais si elle quitte soudainement devenu jaune et a commencé à tomber en premier lieu le verser sur le dessus, comme d'habitude, puis placez-le pendant dix minutes dans un petit récipient avec de l'eau. L'usine elle-même fera le manque à gagner.

Il peut y avoir un effet inverse. Avec ce problème, le sol est saturé d'humidité et se couvre de mousse. Dans ce cas, il suffit de le transférer dans un autre sol et d'arroser plus modérément. Si vous trouvez des racines mortes pendant la transplantation, assurez-vous de les couper.

Parfois, le problème suivant se pose: pour une raison quelconque, l'arbre n'absorbe pas l'eau et reste à la surface du sol. Cela peut arriver si vous avez incorrectement ramassé le substrat ou si des parasites ont été introduits dans le substrat. Tout d'abord, vous devez retirer la plante et changer le sol. Faites attention: tu ne devrais pas déranger les racines! S'il y a un substrat sur les racines, tout est en ordre, c'est mieux que de casser quelque chose. Ensuite, mettez le bonsaï dans un bol d'eau, qui a été traité avec un insecticide. Après ces mesures, il devrait poursuivre l'amendement. Bonsaï - art très complexe, mais il se paiera nécessairement pour sa beauté. Plus important encore - adhérer aux règles de soins.

Loading...



Laissez Vos Commentaires