Bases de la culture des tomates dans une serre

Si vous avez votre propre intrigue de pays, alors la question de la culture de diverses cultures de jardin ne peut que vous inquiéter. Le principal problème est souvent le choix d'un lieu de croissance spécifique des mêmes concombres ou tomates, car on peut les cultiver en pleine terre (dans le jardin) et dans une serre en polycarbonate. En passant, de nombreux résidents d'été sont enclins à cette dernière option, car avec des soins appropriés, les chances d'obtenir une bonne récolte sont légèrement plus élevées. Considérons les caractéristiques de la culture des tomates dans la version la plus moderne de la serre - une structure faite de polycarbonate et de savoir si cela est bénéfique, comme il semble à première vue.

  • Comment choisir une variété
  • Les particularités de la culture
    • Température et humidité
    • Éclairage
    • Sol
  • Règles d'atterrissage
    • Timing
    • Préparation du matériel de plantation
    • Technologie
  • Comment prendre soin des tomates
    • Derrière les semis
    • Pour les plantes plus âgées
  • Maladies et ravageurs
  • Récolte
  • Serre ou terrain ouvert?

Comment choisir une variété

Bien sûr, il est nécessaire de commencer à planter n'importe quelle culture avec la sélection de la variété la plus appropriée, non seulement du point de vue des caractéristiques gustatives du fruit, mais aussi des exigences des plantes pour la croissance.

Ainsi, toutes les variétés ne conviennent pas à la culture dans des conditions d'humidité et de température élevées. Par conséquent, si vous décidez de cultiver des tomates dans une serre en polycarbonate, il vaut mieux privilégier les variétés hybrides, car elles résistent mieux aux ravageurs et aux maladies.

Les producteurs de camions expérimentés modernes connaissent déjà toutes ces options, mais pour les débutants liste des variétés peut être très utile:

  • "Samara" - la variété est destinée à pousser dans un sol fermé et se caractérise par la jutosité et la douceur des fruits. À partir d'un arbuste, on récolte généralement entre 3,5 et 4,0 kg de fruits, mais si l'on ne plante pas plus de trois buissons par 1 m², le rendement augmente à 11,5-13,0 kg pour une seule plante.
  • "Miracle de la Terre" - l'une des variétés les plus populaires de résidents d'été, avec des fruits richement roses de la période de maturation moyenne. Dans un pinceau à 15 morceaux de tomates, pesant environ 300 g chacun.
  • "Honey drop" - une variété de remplissage et très sucrée, qui se sent bien dans des conditions de serre.
  • "Moneymaker" - variété précoce et très fructueuse, aux fruits rouges arrondis, récoltée au pinceau pour 7-12 pièces. Une plante peut récolter jusqu'à 9 kg de récolte.
  • "Long keeper" - fruits immatures de couleur lait pâle, et à maturité, ils acquièrent une couleur rose perle. D'un buisson rassembler de 4 à 6 kg de fruits.
  • « Dina » - variété fertile pour la culture en serre, ce qui permet d'un buisson pour recueillir jusqu'à 4,5 kg de la culture.
  • « Coeur Bullish » -. Arbuste Silnorosly, atteignant une hauteur de 170 cm Lorsque les conditions de croissance dans un sol fermé par plante peuvent être assemblés jusqu'à 12 kg ne sont pas seulement rouge, mais jaune ou même les tomates noirâtres.
  • "Martha" - fruit charnu élastique, très agréable au goût. D'un mètre carré est recueilli jusqu'à 20 kg de récolte.
  • "Typhoon" - fruits ronds, mûrissant le 80-90ème jour après la plantation. De 1 m², vous pouvez collecter jusqu'à 9 kg.

Ce sont ces sortes les plus faciles à trouver dans les camionneurs de serres modernes, mais quand transplanter à l'intérieur, assurez-vous de considérer le temps le plus approprié pour cette procédure. Certaines variétés sont particulièrement sensibles à cette nuance.

Le savez-vous? Le nom décrit le fruit de la plante vient du mot latin « Pomo d'oro », qui se traduit par « pomme d'or ». Le second titre est venu du français « tomate », les Français, à son tour, légèrement modifié le nom du fruit, qui a été utilisé par les Aztèques ( « tomatl »).

Les particularités de la culture

Si vous voulez savoir comment faire pousser une bonne récolte de tomates dans une serre,puis « les yeux » aux exigences de base de la culture à l'éclairage, la température et la composition du sol, est tout simplement inacceptable.

Température et humidité

La température la plus favorable pour la culture des tomates est la gamme de +22 ° C à +25 ° C pendant la journée et 16 + ... + 18 ° C - la nuit. Si la température de l'air dans le polycarbonate à effet de serre monte à +29 ° C, ou même au-dessus, vous courez le risque de complètement à gauche sans cultures (le pollen devient stérile et fleurs juste osyplyutsya sur le sol). Cependant le refroidissement nocturne (même à +3 ° C), la plupart des variétés porte très fermement.

Quant aux indicateurs d'humidité, il devrait être pour les tomates dans les 60%, car l'augmentation de cette valeur conduira à une fissuration rapide du fruit.

Éclairage

Les tomates sont des plantes qui aiment la lumière qui se sentent bien avec une longue journée. Cependant, en même temps, il est important de ne pas en faire trop avec éclairage pour cette culture, parce que quand l'excès de lumière au lieu de seulement les chaînes de fruits va augmenter de manière significative le nombre de feuilles entre inflorescences.

Dans la serre, vous pouvez également faire pousser des concombres, des poivrons, des aubergines et des fraises.

Sol

Sol pour la culture de tomates doit être lâche et nutritif, afin que les plantes puissent pleinement entrer dans la fructification active. Si les sols limoneux prédominent dans votre serre, ils devraient être améliorés en appliquant 1 livre d'humus pour 1 m², ainsi que de la sciure de bois et de la tourbe.

S'il y a une grande quantité de tourbe dans la composition du substrat, il est possible d'alléger le sol en ajoutant 1 seau de gazon en plaques, de copeaux fins et de l'humus à 1 seau. De plus, le sable à grains grossiers (0,5 seau par mètre carré) ne sera pas superflu. Pour la croissance active des plantes, il est utile d'ajouter immédiatement d'autres engrais, par exemple du sulfate de potassium (2 cuillères à soupe) et du superphosphate (1 cuillère à soupe), puis de creuser une zone de serre.

Immédiatement avant de planter les semis désinfecter le sol, qui est effectuée en utilisant une solution faible, à peine rose de permanganate de potassium. Préparation d'un tel désinfectant se produit en diluant 1 g d'une substance médicamenteuse dans 10 litres d'eau (sa température devrait être d'environ +60 ºС).

Les couches de serre pour les tomates sont généralement légèrement plus élevées que le niveau de base de la surface (environ 20-40 cm), car le sol soulevé au-dessus du sol est chauffé de façon plus qualitative et pendant une période plus courte.La hauteur de l'arrangement dépend de la possibilité de remplir le lit avec un mélange de sol approprié, ainsi que la capacité physique du propriétaire à le traiter en continu dans une position courbée.

La serre doit être entièrement préparée pour la colonisation des plantules de tomate 5 jours avant leur débarquement. Compte tenu de ce fait, vous devez choisir des méthodes pour le nettoyer et le moment de la panne des lits.

Règles d'atterrissage

Il existe plusieurs règles simples pour planter des plants de tomate dans un sol fermé, mais il est important non seulement de savoir comment planter et cultiver des tomates dans la serre, mais aussi quand y aller pour y planter. Parlons de tout dans l'ordre.

Timing

Les semis de tomates, qui poussaient auparavant en pots, sont plantés dans une serre avec l'apparition de 3-4 feuilles. Avant d'effectuer cette tâche, ils doivent être préparés à l'avance pour les conditions de croissance ultérieure, en réduisant progressivement la température, puis en l'éteignant complètement avec les boîtes à côté des foyers. Après plusieurs jours de séjour, les semis seront complètement prêts à être plantés.

Le cycle de vie des tomates varie entre 110-130 jours, ce qui dépend des caractéristiques individuelles d'une variété.Pour que la culture ait eu le temps de traverser toutes les étapes de son parcours de vie, elle est plantée tôt dans la serre.

Si vous vivez dans les régions moyennes, alors cette période tombe sur le début - la mi-maide sorte qu'au 20 du mois les plantules ont déjà réussi à bien s'installer dans un nouvel endroit. En ce qui concerne les régions du nord, l'heure d'atterrissage se déplacera sans aucun doute, ce qui dépend des conditions climatiques spécifiques.

Préparation du matériel de plantation

Avec la première étape de la culture des tomates dans une serre en polycarbonate, nous avons fait connaissance, il reste maintenant à savoir comment préparer le matériel de plantation - les semis. Le moyen le plus simple d'acheter des semis déjà cultivés, ce qui vous fera économiser du temps et des efforts, mais vous ne pouvez jamais être complètement sûr de la conformité à toutes les normes et exigences pour cultiver de tels semis.

En outre, comme nous le savons déjà, toutes les variétés de tomates ne prennent pas racine dans des conditions de serre, et celles qui sont parfaitement adaptées à ces fins ne sont pas toujours disponibles en vente libre. La seule option correcte dans ce cas sera la culture indépendante des semis, d'autant plus que la technologie de ce procédé n'est pas différente de la préparation des semis pour les terrains ouverts.

Important! En plus des hybrides pour la culture dans le polycarbonate à effet de serre peut être utilisé tomates Déterminées qui atteignent 0,7 à 1,5 m de hauteur et d'arrêter sa croissance avec un ensemble de 6-8 ovaires.
Les graines de variétés hybrides ne nécessitent pas de pré-trempage, germination ou endurcis et leur distillation réalisée comme suit: récoltes des sacs en plastique, des petites boîtes ou des boîtes avec des trous pour le drainage de l'eau (la hauteur du palier du récipient doit être d'environ 7 cm) et en complétant leur substrat nutritif, on y met des graines (dans un récipient il est impossible de semer différentes sortes de tomates).

Dans les magasins modernes, vous pouvez souvent trouver des graines de tomates qui ont déjà subi avec succès un traitement de pré-semis, comme en témoignent les graines brillantes colorées par le producteur.

Si sur le paquet sélectionné des variétés, il n'y a pas de repères indiquant le type de préparation des semences, et ils sont très couleurs naturelles, toutes les activités préparatoires (étalonnage, dressing, stimulants de traitement, vérifier la germination et la germination) devront tenir leur propre. En outre, de nombreux jardiniers ajoutent plusieurs procédures supplémentaires à cette liste: la stratification et le bouillonnement.

Les graines qui réussiront à passer toutes ces étapes sont plantées dans une boîte, où les 30 prochains jours seront, c'est-à-dire, jusqu'à ce que 2-3 feuilles apparaissent. Pendant ce temps, ils sont arrosés trois fois (il est impossible de laisser les plantules s'étirer trop loin): immédiatement après la plantation, quand les plantules seront percées et 1-2 semaines après. La terre devrait être humide, mais pas trop humide.

La longueur optimale des plantules avant la plantation est de 25-30 cmet votre tâche consiste à expulser les plantes en temps opportun au moment de leur «réinstallation» dans des conditions de serre chaude. Afin de retarder un peu la croissance de la tige, les plantes avec des feuilles nouvellement apparues sont à nouveau plantées dans des récipients séparés, car dans un pot plus spacieux, le système racinaire des plantes peut se développer plus activement.

Pikirovannuyu dans les semis de pots individuels doivent être arrosés chaque semaine, et au moment de l'arrosage suivant le sol doit bien sécher. 12 jours après la greffe, avec l'arrosage, de petites tomates doivent être nourries, en ajoutant 10 litres d'eau à 1 cuillère à soupe d'azofosca et de nitrofoski.

Pour chaque germe, un demi-verre d'une telle composition nutritive est nécessaire.Au bout de 15 jours, les jeunes plants peuvent être prêts à la composition nourrir (par exemple, « la fertilité » ou « Senor tomate » et choux vert pâle « idéal »). Correctement remplir toutes ces étapes, vous obtiendrez un grand matériel de plantation, qui, sans problèmes prennent racine dans l'environnement de serre chaude, et bientôt donner une bonne récolte.

Technologie

Comme en pleine terre, la plantation de tomates en serre a son propre arrangement de plantes. Dans la plupart des cas, les lits ainsi faire une largeur ne dépassant pas 60 à 90 cm. Entre les lignes doivent être maintenues dans la largeur de passage de 60 à 70 cm. Variétés d'affinage sous-dimensionnés qui forment la tige de 2-3, sont plantés en deux rangées en quinconce de retenue 55- 60 cm entre eux et 35-40 cm entre les tomates voisines.

Stam et les tomates déterminantes avec une seule tige peut être plus épais planté (distance entre les rangées 45 à 50 cm entre les plantes voisines de 35 à 40 cm).

Important! Dans tous les cas, ne laissez pas épaissir à pousser les semis solides et hautes de tomates, même le polycarbonate à effet de serre, est tout à fait problématique.
Les tomates plantées en quinconce et de grande taille, en maintenant la distance entre les rangées 75 à 80 cm, et entre les plantes - 60 à 70 cm.

Les jeunes pousses sont plantées uniquement dans un sol chauffé avec une température de +12 ... +15 ° C.Pour parvenir à ce résultat, le substrat est recouvert d'avance film noir, bien qu'en variante possible de chauffer l'eau et versez dans des puits immédiatement avant l'atterrissage.

Lorsque vous plantez des semis ne va pas trop profond dans le solsinon l'arbre parsemé de terre va libérer de nouvelles racines et la croissance de la tomate s'arrêtera. Ne sont pas impliqués, et les engrais azotés, comme placés dans des puits dans beaucoup de fumier frais ou du fumier de volaille conduira à forcer sommets au lieu de l'usine ont commencé toutes leurs forces à la formation des fruits.

Après avoir préparé les lits, il est possible de procéder à la plantation des plantules, dont le processus se produit dans l'ordre suivant:

  • nous cassons 2-3 feuilles inférieures dans les semis;
  • tourner le récipient avec la plante et, en tapotant légèrement, dégager le récipient de celui-ci;
  • le système racinaire de la plantule aurait dû garder la forme du pot, nous l'avons donc placé dans le sol de sorte que les feuilles de cotylédons soient au-dessus de la surface;
  • l'espace libre dans le trou est rempli avec le sol tombé à leur formation et, en mettant légèrement la terre à terre, nous laissons les plantes s'enraciner.

Le premier arrosage doit être effectué non plus tôt que dans 10-12 jours, et il n'est pas nécessaire de se hâter avec, que les tiges ne sont pas brusquement étendues.

Comment prendre soin des tomates

Les tomates ne sont pas des plantes trop fantaisistes, cependant, si vous voulez obtenir une récolte abondante, alors certaines règles pour leur culture ne peuvent pas être oubliées. L'ensemble du processus d'allaitement peut être divisé en deux périodes: prendre soin des semis et des plantes adultes. Regardons chacune des options plus attentivement.

Derrière les semis

Une fois que vous avez déplacé vos semis sur un sol couvert, vous avez besoin donnez-leur le temps de s'installer dans un nouvel endroit (pas moins de 10 jours), parce que si ce processus ne réussit pas, il ne sera pas utile de faire pousser des tomates à l'avenir (cela s'applique à la fois aux serres de polycarbonate et au sol ouvert).

Les producteurs de légumes expérimentés recommandent de ne pas arroser les tomates dans les premiers jours après la plantation, et de reporter ce processus jusqu'à ce que les plantes soient bien interdites aux racines. Dans le futur, l'option d'arrosage la plus appropriée sera la température de l'eau +20 ... +22 ° C, utilisée avant la floraison avec une fréquence de 1 tous les 4-5 jours.

Pour 1 m² de plantation, vous aurez besoin d'environ 4-5 litres d'eau, et pendant la floraison, sa quantité est ajustée à 10-13 litres par 1 m². Meilleur à effectuer arroser les plantes sous la racine le matinComme dans la soirée dans la serre sera formé de gouttelettes de condensat qui pourraient endommager les feuilles de tomate.

Ne pas oublier de prêter attention au mode de ventilation, ce qui est pas non plus sans importance dans l'adaptation des jeunes plantes. La principale chose - de maintenir en permanence une température optimale et l'humidité dans la serre, les tomates et les courants d'air ne sont pas peur. Effectuer la ventilation peut être la façon la plus pratique pour vous: ouvrir le côté et évents supérieurs ou extrémités, laisser pendant quelques heures la porte, mais la principale chose que la procédure a été effectuée deux heures après l'arrosage.

3-4 jours après la plantation est réalisée plantes de jarretière obligatoires, ce qui est un must, donc ils ne se cassent pas sous le poids de son propre poids. Dans ce numéro, la condition principale - Utilisation d'un tissu qui n'endommage pas la tige des tomates (dans des conditions de serre chaude pour la jarretière nous utilisons le cadre ou les treillis linéaires).

Après 10-15 jours après la transplantation dans la serre est effectuée son premier top-dressing. Pour la préparation de la solution nutritive dans 10 litres d'eau nécessaire pour dissoudre 0,5 l molène 1 cuillère à soupe de nitrophosphate, en comptant le nombre de solution finale, de sorte qu'à chaque plante a à 1 litre du mélange.Le deuxième assaisonnement des tomates dans la serre est effectué après 10 jours en utilisant 1 cuillère à café de sulfate de potassium pour 10 litres d'eau. En une saison, vous devez effectuer 3-4 une telle fertilisation supplémentaire.

Pour les plantes plus âgées

Lorsque la plante se développe légèrement et commence à se préparer à la fructification active, la température dans la serre doit être de +25 ° C, avec des dépressions nocturnes maximales de +15 ... +16 ° C. Les conditions de température idéales pour la fertilisation de la tomate sont de + 23 ... +32 ° C, et si cette valeur tombe en dessous de +15 ° C, vous ne pourrez pas fleurir.

Une température trop élevée nuit à la plante elle-même, car les processus photosynthétiques sont inhibés et les grains de pollen ne germent pas. En ce qui concerne les jeunes plants, les plantes adultes ont besoin d'un arrosage et d'une ventilation réguliers, ce qui, d'ailleurs, constitue une excellente prévention de diverses maladies.

Les exigences pour ces procédures sont presque les mêmes que dans la première fois après la transplantation des semis, sauf qu'en présence d'irrigation par goutte à goutte moderne, l'irrigation sera réalisée avec l'aide de tels systèmes. Il est combiné avec l'assaisonnement des plantes et ne provoque pas l'engorgement du sol ou la stagnation de l'eau, ce qui réduit considérablement le risque de maladies fongiques.

Les tomates de serre contenant de l'azote vitaux, engrais phosphatés et potassiques, ainsi que des traces de magnésium ( « Potassium-magnésium »), le bore ( « acide borique »), le manganèse et le zinc, qui peuvent être facilement trouvés dans les magasins spécialisés dans les différents engrais. Dans de tels cas, les doses recommandées sont indiquées sur les emballages. 12 jours après la plantation, le sol et fertiliser le mélange d'une cuillère à soupe de superphosphate et 2 cuillères à soupe de cendres.

Maladies et ravageurs

Si vous nettoyez le sol et les semis de qualité, lorsque la culture des tomates dans les conditions de serre des problèmes ne devraient pas être, parce que les ravageurs et les maladies ont rien à voir près des plantes. Néanmoins, il n'est pas toujours possible de débarrasser complètement les tomates de leur présence.

Les parasites les plus communs sont les taupins, courtilière et aleurodes, et les maladies les plus populaires met en évidence les différents types de pourriture, mildiou et à la fissuration des fruits, mais en ce qui concerne ce dernier, il a été prouvé que cela est dû à une humidité du sol forte hausse. Il y a des cas où après le séchage complet de la terre abondamment arrosée les lits, ce qui conduit audit phénomène, il est donc important d'observer la régularité dans l'irrigation.

Pour protéger les tomates contre les maladies, utilisez les fongicides suivants: Skor, Quadrice, Poliram, Ridomil Gold, Strobi, Acrobat MC et Thanos. Contre les saboteurs - "Angio", "Aktara", "Napoval", "Commandant", "Calypso", "Fastak".

Voici des exemples de plusieurs façons efficaces de contrôler les ravageurs et les maladies des tomates de serre. Ainsi, se débarrasser du miel peut être en utilisant un vrai piment, pour la préparation de laquelle pour 10 litres d'eau, vous devez prendre 2 tasses de vinaigre et 150 g de piment, puis versez 0,5 litres de solution dans chacun des visons.

Les pelles de chenilles sont détruites le plus efficacement par des moyens mécaniques, c'est-à-dire par la collecte manuelle, le creusement du sol et la destruction des mauvaises herbes. Dans la lutte contre les maladies ci-dessus aidera à répondre aux exigences agrotechniques, ainsi que la pulvérisation de plantes avec une solution de chlorure de cuivre dans le calcul de 30 g de substance pour 10 litres d'eau.

Récolte

Une fois que les fruits de la tomate atteignent leur pleine maturité, ils doivent être récoltés tous les jours. Il vaut mieux enlever les tomates des buissons encore roses, car les tomates rouges accéléreront la maturation de la brosse entière. Les pédicelles de tomates sont immédiatement arrachés, et les fruits eux-mêmes sont déposés dans des tiroirs propres avec des rangées: d'en bas, moins mûrs, et de plus de rouge saturé.

Le savez-vous? Dans les tomates contient la soi-disant "hormone du bonheur", ce qui permet d'améliorer l'humeur même le jour le plus nuageux.

Serre ou terrain ouvert?

Sans aucun doute, les deux variantes de placement de la tomate ont leurs avantages et leurs inconvénients: il n'est donc pas facile de choisir le plus approprié pour vous-même. Dans des conditions de serre, vous pouvez cultiver des tomates toute l'année, surtout si ces installations sont équipées d'appareils de chauffage spéciaux, mais vous devez également passer beaucoup de temps en saison pour prendre soin des semis.

Les abris seront en mesure de protéger les semis contre les gelées récurrentes ou les pluies prolongées qui peuvent tuer les semis plantés en pleine terre.

Lorsque les tomates sont cultivées dans un sol ouvert, les plantes sont moins protégées contre les attaques de ravageurs et autres facteurs négatifs, mais en même temps, vous n'avez pas à dépenser de l'argent et de l'énergie pour la construction de serres et leur maintenance. Autrement dit, si vous ne voulez pas cultiver des variétés de tomates précoces ou vous lancer dans leur production de masse, alors la superficie allouée à la plantation de tomates sera plus que suffisante.

Regarder la vidéo: Tomates : pourquoi et comment les cultive-t-on sous serre ?

Loading...



Laissez Vos Commentaires